En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

CESC

Tous les articles (10)
  • Comment faire évoluer ses préjugés en rencontrant les membres d’une association ?

    Par ANNE OILLIC, publié le lundi 30 novembre 2015 23:50 - Mis à jour le jeudi 3 décembre 2015 18:43

    Comment faire évoluer ses préjugés en rencontrant

    les membres d’une association ?

     

    C’était la question proposée aux élèves de 1CAP PAR ce vendredi 20 novembre 2015. Dans le cadre du projet annuel sur la lutte contre les discriminations, nous avons reçu en classe pendant deux heures un bénévole de l’association SOS homophobie.

    Les échanges ont porté sur le vocabulaire afin d’éviter toute confusion ou amalgame : homosexuel, bisexuel, hétérosexuel, transexuel, pédophile, pédéraste. La pédophile est une maladie condamnée par la loi française. Il s’agit de l’attirance sexuelle d’un adulte pour les enfants, filles ou garçons.

     

     

    Actuellement, les insultes vis-à vis des homosexuels visent à les comparer aux femmes. Les insultes vis-à-vis des lesbiennes visent à les comparer aux animaux.

    Les personnes qui profèrent ces insultent considèrent-elles

    ► que les hommes seraient supérieurs aux femmes ?

    ► que l’orientation sexuelle des homosexuels et lesbiennes les rend inégaux aux hétérosexuels ?

    Pour certains, il est encore difficile de comprendre et d’accepter que l’on ne choisit pas sa sexualité. Elle se présente à chacun de nous au moment de la puberté. Le témoignage personnel du bénévole sur son histoire a permis d’ouvrir les yeux de certains pour faire évoluer leur regard. Pour être plus tolérant.

     

    Nous avons aussi visionné un extrait d’un JT d’Arte reportage. Cela a permis de savoir que dans plus de 70 pays les personnes dont l’orientation sexuelle est différente de celles des hétérosexuels sont discriminées. Elles sont souvent exclues et condamnées par la loi de leur pays.

     

     

    La loi française condamne au pénal les discriminations en public et sur les réseaux sociaux. Parmi les 18 discriminations identifiées, l’orientation sexuelle en est une.

    Tout comme le racisme.

    A égalité.

     

    Un court-métrage mettant en scène des adolescents a permis d’aborder le thème du « coming out ». Comment s’accepter ? Comment annoncer son orientation sexuelle à ses parents ?

     

     

    Paroles d’élèves

    « Après l’intervention, j’ai compris certaines choses mais cela n’a pas changé mon opinion sur les homosexuels. »

    « Je n’ai pas trouvé ça intéressant ! »

    « C’était bien. J’ai beaucoup aimé parler de ça avec cette personne. »

    « Ils s’aiment comme tout le monde. »

    « Instructive. Vaut mieux apprendre ce qu’on ne sait pas, ça change la vision des choses. »

     

     

    Nous poursuivrons notre travail au CDI avec la lecture d’œuvres littéraires.

    Véronique Fontana la professeure documentaliste nous accompagnera.

    Notre questionnement reste le même :

    Comment accepter de vivre ensemble avec nos différences ?

    José Garcia, acteur peut nous aider à avancer dans cette réflexion :

    « Le respect de soi permet d’en avoir pour les autres ».

     

    Marie Elisseiry et Anne Oillic, professeures.

  • Rencontres Jeunes et handicaps

    Par ANNE OILLIC, publié le vendredi 26 juin 2015 23:53 - Mis à jour le vendredi 26 juin 2015 23:56

    Rencontres Jeunes et handicaps

    Ce jeudi 12 mars 2015 notre classe de 1ère bac pro études du bâtiment du lycée professionnel Michelet a reçu deux membres de l’association Rencontres Jeunes et handicaps : Emmanuelle Billon infirme moteur cérébral (IMC) et André Taupin une personne en fauteuil roulant accidentée de la route.

    Ces personnes se sont présentées à la classe dans la salle H1 des ateliers conçue pour les personnes à mobilités réduites. Nous étions à l’écoute, tous très attentif. Les deux intervenants nous ont montrés une vidéo sur les difficultés liées aux handicaps.

    Les difficultés au quotidien

    -         Monter les étages des immeubles,  appuyer sur les boutons placés en hauteur,

    -         Dans les rues, certains trottoirs sont inadaptés aux fauteuils roulants.

    Puis, nos deux intervenants nous ont expliqués leurs difficultés morales, physiques et financières dans leur vie quotidienne. Si une personne handicapée ne peut pas travailler ou s’occuper d’elle par ses propres moyens, elle peut obtenir des aides de l’Etat supplémentaires.

    Cependant, certains matériels de qualité  coûtent cher comme un fauteuil roulant confortable qui n’est pas du luxe quand vous y êtes assis toute la journée ! Pourtant, la prise en charge financière par la Sécurité sociale concerne un matériel de base.

     

    Enfin, les personnes porteuses de handicaps sont des êtres humains comme nous tous c’est pourquoi ils méritent que l’on change notre regard et nos gestes envers eux. Et surtout ils méritent le RESPECT. Ainsi, STOP aux chewin-gums sur les trottoirs qui deviennent pour les fauteuils roulants de véritables sièges éjectables !

    Quelques mots des élèves :

    -         « Les respecter, puis les aider en leur demandant s’ils veulent de l’aide ! »

    -         « Stopper les clichés sur les handicapés ! ».

     

    Kévin DUPEYRON et Clément BRÉGEON

  • ANIMATION SUR LE SOMMEIL 2014 -2015

    Par CHANTAL LUMINEAU, publié le jeudi 7 mai 2015 22:44 - Mis à jour le jeudi 7 mai 2015 22:50

    ANIMATION SUR LE SOMMEIL 2014 -2015

    A l ‘occasion de la journée nationale fixée cette année  au 27 Mars 2015, les infirmières du Lycée ont proposé aux enseignants une sensibilisation au sommeil et les effets négatifs du manque de sommeil sou forme d’animation papier (sur 1 heure) préparée avec la documentaliste autour d’une exposition au CDI sur les thématiques suivantes :

    - A quoi sert le sommeil

    - Les signes de fatigue

    - Le  fonctionnent du sommeil - ses différentes étapes.

    - Les conséquences relatives à un manque de sommeil

    - Les troubles du sommeil

    - Les raisons expliquant les difficultés d’endormissement

    - Les conseils pour mieux dormir

    Y ont participé :

    - 1 classe de 3ème Prépa Professionnelle (3B)

    - 2 classes de Seconde CAP (2F  2G)

    - 1 classe de Seconde Bac Professionnel (2.3).

  • Action sur la Prévention des comportements de dépendance liés aux consommations de produits psycho- actifs

    Par CHANTAL LUMINEAU, publié le samedi 7 mars 2015 00:25 - Mis à jour le samedi 7 mars 2015 00:30

     

    Action sur la Prévention des comportements de dépendance liés aux consommations de produits psycho- actifs

     

    Semaine 47 et 48 (Du lundi 17 au vendredi 28 Novembre 2014)

    Les élèves des classes de 3ème, 1ère année CAP et BAC Professionnel ont participé à des temps d’échanges sur 2h dans l’amphithéâtre du Lycée avec un intervenant extérieur et Policier Formateur Anti Drogue(PFAD)  M LUNVEN

    Les  Objectifs:

    -Sensibiliser les jeunes aux conduites à risque liées aux consommations de produits psycho- actifs, à l’utilisation internet et jeux vidéo …       

    -Apporter des connaissances complémentaires sur les dangers de certains comportements ou  certaines consommations de toxiques.

    -Permettre aux élèves de s’exprimer et favoriser les échanges afin de corriger certains préjugés.

    Modalités de l’action :

    Comme chaque année, nous avons organisé avec la Proviseure adjointe un planning de séances après avoir réservé des dates d’intervention avec   Mr LUNVEN , Policier Formateur et Animateur.

    Il a animé des séquences  autour  d’échanges de connaissances ; ce policier a évoqué son expérience professionnelle de terrain.

  • Prévention des risques auditifs (2014-2015)

    Par CHANTAL LUMINEAU, publié le samedi 7 m